Il était un foie ...

mardi 16 février 2016

Greffé du foie et engagé pour le don d'organes

Georges Enguehard a été greffé du foie en 2008, à l'âge de 55 ans. Pour retrouver une condition physique, il s'est mis au vélo, et parcourt de plus en plus de kilomètres !

Il milite également activement pour le don d'organe, seule solution pour sauver des vies. Il rencontre les patients en attente de greffe pour les rassurer et leur donner du courage.

Source : La Nouvelle République

Posté par remmici à 13:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


jeudi 25 décembre 2014

Un nouveau traitement contre le risque de rejet ?

Après une greffe, le patient prend des médicaments immunosupresseurs pour limiter le risque de rejet de l'organe greffé. Ces médicaments sont par ailleurs des effets secondaires : ils sont toxiques pour les reins et le patient voit ses défenses immunitaires baisser, ce qui le rend plus fragile face aux bactéries, virus...

Une équipe de l'INSERM s'est donc intéressée aux cellules lymphocytes T, dont le rôle est de détruire les corps étrangers. Les chercheurs ont utilisé des médicaments prescrits pour d'autres pathologies (basés sur deux molécles, l'interleukine 2 et la rapamycine), sur des souris, dont un morceau de peau a été greffé. Et les résultats sont prometteurs !

Pour la prochaine étape, les tests seront effectués sur des porcs ayant reçu une greffe de foie. Et si les résultats sont concluants, l'étape suivante sera un premier essai clinique sur l'homme pour tous les types de transplantation d'organes.

Source : Allodocteurs

Posté par remmici à 20:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 5 janvier 2014

Un chirurgien signe de ses initiales le fois greffé !

En Grande Bretagne, un chirurgien a signé de ses initiales le fois geffé sur un patient.

Ce chirurgien opère à l'hôpital de Birmingham, et c'est un de ses collègues qui a fait cette découverte. Cet acte qualifié de "faute professionnelle" pourrait avoir été réalisé sur d'autres patients...

Source : Le Parisien

Posté par remmici à 10:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La café, bénéfique pour le foie ?

Selon une étude menée en Norvège, le café est bénéfique pour prévenir certaines maladies, notamment dans la prévention de la Cholangite Sclérosante Primitive.

Il semble que le tabac ait un effet similaire. Mais il n'est pas pour autant recommandé de fumer !

Bref, de nouvelles pistes thérapeutiques pour l'avenir.

Source : Santé Log

Posté par remmici à 10:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 23 octobre 2013

Le travailleur handicapé et ses droits

La loi du 11 février 2005 définit le handicap comme « toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitives d'une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant ».

Cette loi reconnaît des droits pour les personnes en situation de handicap, afin de leur permettre de travailler de façon durable et autonome :

  • l'aménagement du poste (ex : achat de matériels spécifiques par l'employeur)
  • l'aménagement des horaires de travail
  • des formations adaptées (ex : possibilité d'avoir accès à des formations spécifiques en lien avec le handicap)
  • le temps partiel de droit, après avis du médecin
  • la priorité sur les mutations, après avis médical
  • les frais de déménagement, pour raison professionnelle, peuvent être pris en charge par le FIPHFP, dans la limite de 765 euros.
  • ...

Pour bénéficier de ces droits, il faut être reconnu comme travailleur handicapé, que ce soit ou non à cause d'une maladie. Il faut alors s'adresser à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Cette "maison" pourra déterminer votre taux d'incapacité, vous délivrer le cas échéant une carte d'invalidité... Elle a pour mission d'accueillir, d'informer, d'accompagner et de conseiller les personnes handicapées et leur famille, et de sensibiliser les citoyens au handicap.

Lorsque votre handicap sera reconnu par la MDPH, il vous faudra alors en informer votre employeur. Une personne handicapée ne peut pas être licenciée à cause de son handicap (sauf sur déclaration du médecin du travail, comme "inapte au travail").

Pour toute demande concernant le handicap, adressez-vous à votre MDPH !

Il y aurait, selon l'INSEE, 9,6 millions de personnes qui se sont déclarées handicapées en 2007, soit 15% de la population française. On distingue 5 grands types de handicap :

  • le handicap lié à une maladie invalidante, évolutive, permanente ou momentanée
  • le handicap psychique : dysfonctionnements de la personnalité et des perturbations au niveau des capacités relationnelles, d'autonomies ou même d'adaptation
  • le handicap mental, sur le plan de la compréhension, de la perception...
  • le handicapé moteur, que ce soit au niveau des membres supérieurs ou des membres inférieurs
  • le handicap sensoriel (en particulier visuel et auditif)
  • le polyhandicap associe un handicap moteur et une déficience intellectuelle


Plusieurs aides peuvent être allouées :

  • l'allocation pour adulte handicapé (AAH) permet d'assurer un minimum de revenu aux personnes handicapées
  • l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH)
  • la prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide qui a pour mission de financer les besoins relatifs à la perte d'autonomie d'une personne handicapée, que sont les services d'aides à domicile pour les personnes handicapées
  • une prestation en matière d'hébergement

Sources : Radins et Radins

En savoir plus :
Site du Ministère des Affaires sociales et de la santé : Handicap / exclusion
Le site de la personne handicapée : Handitech Handroit

Posté par remmici à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


dimanche 26 mai 2013

Sauvé à 57 ans

Cette épreuve leur a fait réfléchir pour la première au don d'organes. 

Source : OuestFrance.fr

Posté par remmici à 17:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 2 février 2013

3 ans et une nouvelle vie

Aujourd'hui, je suis à trois ans de la greffe de foie.

Et aujourd'hui, je suis un jeune papa.

Je mesure encore un peu plus la chance d'avoir été sauvé, par ce don.

Je suis aux côtés de ma femme et de mon bébé.

Un bonheur que je savoure pleinement.

bebe

Posté par remmici à 18:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 13 août 2012

Un robot réalise une greffe de foie !

En Italie, un centre de transplantation basé en Sicile a réalisé une prouesse : une greffe partielle hépatique réalisée par un robot.

Le robot a découpé le foie chez le donneur (un homme de 44 ans) et l'a greffé chez le receveur (son frère, agé de 46 ans). Seul le robot est intervenu dans l'abdomen. L'opération est ainsi moins invasive, et le rétablissement des patients plus rapide.

Le robot utilisé est une sorte d'énorme pieuvre à plusieurs bras, conçu dans le Centre de chirurgie robotique de Pise.

Source : MaxiSciences

Posté par remmici à 15:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 9 avril 2012

Un lundi de Pâques suffoquant

J'ai mieux dormi que la nuit passée, en position semi-assise, la seule position qui me soulage.

Mais, chose surprenante, la douleur semble se déplacer. Pas de douleur digestive aujourd'hui, mais une gêne à droite du thorax. Plus les heures passent, plus la douleur me gêne. Il m'est impossible de respirer à plein poumon. Le soir, je suis inquiet, ne respire que par petites inspirations. Le douleur est invalidante. Que faire ? Retourner aux urgences ? Patienter jusque demain matin ? Je me couche en me promettant de voir le médecin demain.

Au réveil, la douleur est assez faible. Mais je préfère consulter mon médecin traitant pour avoir son avis.

douleur_intercostaleLe docteur décide de me mettre en arrêt deux jours, le temps de refaire deux examens : un prélèvement sanguin avec bilan hépatique, et une nouvelle radio du thorax. Ces examens ne révèlent rien. Mon médecin pense alors à une douleur intercostale. Je me remémore mon samedi passé à bricoler... j'ai soulevé, porté des planches... peut-être me suis-je blessé à ce moment-là. C'est probable.

Le médecin m'autorise à reprendre le travail mais à ne pas faire d'effort. Pas le droit de bricoler avant quelque temps. Ce genre de douleur peut durer plusieurs semaines.

Posté par remmici à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 8 avril 2012

Dimanche pascal aux urgences

Dans la nuit de samedi à dimanche, une douleur apparemment digestive perturbe mon sommeil. Difficile de trouver une position qui me soulage. Que m'arrive-t-il ? Mon foie serait-il en cause ?

Au lever, la douleur est bien présente, je suis inquiet. Vers 10h, ma compagne et moi décidons d'aller à l'hôpital, pour ne pas courir de risque.

Arrivé aux urgences, j'explique ma situation : ma greffe de foie d'il y a deux ans, la sténose récidivante, et mon inquiétude liée à cette forte douleur. L'interne qui me prend en charge me fait passer une échographie hépatique, une radiographie du thorax, et me fait faire un bilan sanguin et une analyse d'urine. Aucun de ces examens ne révélera d'anomalie. Il est 16h passées lorsque je rentre chez moi, avec pour consigne de consulter mon médecin si la douleur persiste ou si d'autres symptômes font leur apparition.

Ma compagne est perturbée par cet événement. Comme si nous retournions deux ans en arrière... Je me couche, quelque peu soucieux.

 

Posté par remmici à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 2 février 2012

2 ans !

Il est 14h.

Il y a deux ans, à cette heure-ci, j'étais au bloc opératoire, où l'on m'injectait un produit anesthésiant pour me transplanter...

Il y a deux ans, à cette heure-ci, me vie s'achevait et une nouvelle vie allait bientôt commencer.

Il y a deux ans, un donneur m'a sauvé la vie en me donnant son foie.

Merci.

Posté par remmici à 14:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 9 janvier 2012

Premier bilan hépatique 2012

En ce début d'année 2012, je refais un bilan à l'hôpital. Une routine, et pourtant toujours une petite inquiétude au fond de moi.

Avant mon rendez-vous, je tente de retrouver de vieilles connaissances en blouse blanche... je croise bien l'une d'entre elle qui ne me reconnait pas. Peu de têtes familières... j'en aperçois de nouvelles. Je laisse alors à la secrétaire du service hépatologie, qui m'a reconnu, une boîte de chocolats accompagnée d'une carte, pour le personnel.

blouse_blancheSensation bizarre, je me sens comme un étranger. J'ai pourtant passé un moment fort de mon existence entre ces murs. Un chapitre de ma vie semble se terminer.

Je passe mon chemin, descends passer l'échographie.

L'écho-doppler hépatique ne révéle aucun problème. Mon bilan sanguin étant parfait, l'hépatologue est confiant et prêt à me revoir dans... 6 mois ! Elle me demande, pour la forme, si je suis d'accord. Je lui réponds que je vais certainement lui manquer ! Le docteur baisse également mon traitement immunosuppreseur : toujours 4 mg d'Advagaf, mais seulement 750 mg de Cellcept matin et soir (contre 1000 mg précédemment).

BONNE ANNEE A TOUS

Posté par remmici à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 31 décembre 2011

Comment s'assurer pour emprunter avec un risque aggravé de santé ?

Difficile d'emprunter de l'argent quand on a une grave maladie. Faites alors appel à des assurances qui ont passé des conventions avec des associations de malade, ou à des courtiers d'assurance spécialisés dans les emprunts avec risque aggravé de santé !

Assurance :

  • L'assurance Allianz (convention avec l'AFA, pour les MICI)

Cabinet EURODITAS, courtier Allianz
Service Gestion des Partenariats
31, Rue Tronchet - 75008 Paris
Tél. : 01 40 51 98 80
Mél : gestion@euroditas.fr

Courtiers en assurance :

  • HANDI-ASSUR

2 rue Voltaire
BP 70507
44005 Nantes Cedex 01
Tél. : 02 40 73 79 99
Visitez le site Handi Assur

Contact : Monsieur Clair CAILLON
Ligne directe : 0 240 737 999
Mobile : 0 632 647 825
Télécopie : 0 240 719 106

  • ACCES EMPRUNT

7 rue Racine
44001 Nantes Cedex 1
Tél : 0970 808 209
Web : www.acces-emprunt.fr

Posté par remmici à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 26 décembre 2011

Quels sont les différents types de rejet ?

Dans le cadre de la greffe d'organe, la principale complication est le rejet, un phénomène de réaction immunologique où des cellules de l'organe du donneur (les antigènes HLA) sont attaquées par des cellules du receveur (lymphocytes T, anticorps et cytokines).

Il existe trois types de rejet possible :

  • le rejet suraigu : il survient dans les heures qui suivent la transplantation. Les vaisseaux irriguant le greffon se bouchent et le foie se nécrose. Pour prévenir ce risque, un test de comptabilité est réalisé avant la greffe.
  • le rejet aigu : il survient quelques jours ou quelques semaines après la transplantation. Un traitement adapté permet d'enrayer le phénomène. Prendre son traitement conformément à la prescription est primordial pour éviter tout risque de récidive. Ces crises sont de plus en plus rares.
  • le rejet chronique : un rejet qui s'installe progressivement, le greffon perdant peu à peu ses fonctions, une nouvelle transplantation est alors nécessaire.

Sources :

Ouest-Trasplant

Doctissimo

Posté par remmici à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 12 novembre 2011

A la limite de l'épuisement

Après plusieurs mois de déchéance physique, une lourde opération, plusieurs mois de convalescence et un an de travail à mi-temps thérapeutique, soit environ deux ans plus tard, j'ai repris avec plaisir le travail à plein temps. Non sans difficulté.

Il est vrai que je ne me suis guère ménagé pendant mes vacances d'été. Déménagement oblige... Je crois que j'en fais aujourd'hui les frais. Je travaille plutôt bien, je pense, mais il m'arrive d'avoir de sérieux coups de pompe, des après-midi où je compte les heures, les minutes.

Impossible dans cette situation de me remettre sérieusement au sport, je n'ai pas assez d'énergie. Des vertiges apparaissent, je commence à accuser le coup moralement. Je n'ai plus envie de grand chose, seulement de repos. J'ai peur de craquer. Je repousse le rendez-vous chez le médecin. Et pourtant, je commence à psychoter. Mon foie souffre-t-il ? Suis-je malade ?

Je profite de quelques jours de congés fin ocotbre pour essayer de me ressourcer. J'essaie ensuite de me faire voilence, de reprendre le dessus. Je fais quelques exercices physiques, un peu de vélo d'appartement et de renforcement musculaire. Je ne supporte pas l'idée de me savoir aussi faible. Alors je me force, je veux retrouver un nouvel élan, une nouvelle vigueur. Car comment envisager avec plaisir la vie, lorsque celle-ci se résumer à dormir, manger, travailler. Quid des loisirs, de la vie sociale ? Je veux plus que jamais vivre. Et paradoxalement, j'éprouve des difficultés à "avoir envie". Baisse de tonus, baisse de moral ? Décidément, on ne sort pas indemne de ce genre d'épreuve.

Posté par remmici à 15:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Bilan de routine

La routine. Je retourne au CHU, l'échodoppler hépatique ne montre pas d'anomalie.

L'entretien avec mon hépatologue est donc sans surprise. Pour elle, on peut désormais écarter tout risque de récidive de la sténose à l'artère hépatique. C'était vraisemblabement mécanique, le temps et le suivi médical ont permis de passer cette épreuve.

Prochain bilan dans trois mois.

Je profite de ce rendez-vous pour poser poser des questions sur mon traitement. J'apprends alors que la prise de Cellcept peut se faire à proximité d'un repas, contrairement à Prograf ou Advagraf. Ma vie sociale n'en sera que meilleure !

Posté par remmici à 14:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 24 octobre 2011

Une greffe sans immunosuppresseur ?

A l'université Johns Hopkins, à Baltimore, des chercheurs ont réussi à greffer un foie sur des souris et les garder en vie sans immunosuppresseurs. Comment ? En stimulant des cellules souches.

Partant du constat que des cellules souches du donneur colonisent le greffon après transplantation, l’équipe médicale a voulu faire acquérir au greffon le phénotype du receveur, à l'aide d'un thérapie associant une faible dose d'immunosuppresseur à du plerixafor.

Une avancée prometteuse !

Source : Le quotidien du médecin.fr

Posté par remmici à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 14 juillet 2011

Les 19èmes Jeux Nationaux des Transplantés et Dialysés 2011

Cette année, les Jeux Nationaux des Transplantés et Dialysés se dérouleront à Epinal, dans les Vosges,

Ces jeux sont l'occasion :

  • de sensibiliser au don d'organes
  • de découvrir la ville d'Epinal
  • d'échanger avec d’autres greffés et dialysés
  • de participer à la fête du sport

Les meilleurs pourront ensuite rejoindre l'équipe de France des transplantés lors des prochains Jeux Mondiaux d'Hiver des Transplantés à Anzère (en Suisse) en 2012 !

Pour s'inscrire, il faut envoyer le dossier avec l'acompte au plus tard vendredi 22 juillet. Le solde et votre dossier médical dera être ensuite envoyer au plus tard vendredi 23 septembre 2011.

Source : TransForme

Posté par remmici à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 27 juin 2011

La vie reprend ses droits

Je viens de faire un énéième bilan à l'hôpital. Non sans une certaine appréhension.

Le résultat est bon. Bilan sanguin nickel. Echo-doppler bon également, avec, chose surprenante, des index de résistance plus élevées au niveau de l'artère hépatique. Bref, pas de sténose. Pas d'artériographie. Pas de séjour au CHU. Le pied !

Mon hépatologue me souhaite de bonnes vacances estivales et me dit de "les" (le personnel du l'hôpital) oublier un peu, jusqu'au prochain bilan, en septembre.

Avec grand plaisir ! J'ai bien des choses en perspective : ma compagne et moi-même venons de faire l'acquisition d'une maison. Emménagement prévu début juillet. Et plusieurs semaines de travaux - décoration - aménagement.

Je profite de ce rendez-vous pour demander au médecin les risques de transmettre à ma future descendance mes maladies. Cela me taraude, l'idée d'avoir un enfant malade me révolte, jamais je ne pourrais me rendre coupable d'un tel acte.

Le docteur M me rassure : la transmission familiale de la CSP n'est pas démontrée. Quant à la RCH, il y a évidemment un risque, que je connaissais déjà.  Elle m'encourage donc à faire des enfants. Cela sera une grossesse normale pour ma compagne, sans suivi particulier. Aucune inquiétude à avoir. A la suite de ce rendez-vous, je me sens un peu plus serein et enclin à avoir un enfant.

Le docteur décide de baisser le dosage d'Advagraf, au regard du bilan sanguin. Je passe de 5 mg à 4 mg par jour. Je lui demande si je peux espérer baisser voire arrêter l'immunosuppresseur Cellcept. Malheureusement non, ce médicament est important dans mon cas. Pour éviter tout risque de récidive de la maladie, la Cholangite Sclérosante Primitive, la combinaison des deux immunosuppresseurs est nécessaire.

Je rentre le soir à la maison, plus léger qu'à l'aller.

Posté par remmici à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 18 mai 2011

Bilan des greffes en 2010

L'Agence de la biomédecine a publié ses chiffres sur les greffes d'organes en 2010.

Quelques chiffres :

  • Sur 3049 sujets décédés en état de mort encéphalique, 1737 décès sont dû à un accident vasculaire cérébral.
  • Sur 3049 sujets décédés en état de mort encéphalique, seuls 48,4% sont prélevés !
  • Sur les sujets en état de mort encéphalique, 33,7% ne sont pas prélevés en raison d'un refus.
  • L'âge moyen des donneurs prélevés est de 52,9 ans.
  • 806 patients étaient sur la liste d'attente d'une greffe de foie au 1er janvier 2010
  • 1092 foies ont été greffés en 2010 (dont donneurs vivants et domino)

 Et un petit graphique que j'ai réalisé, pour voir quelques évolutions depuis ces quatre dernières années :

graphique1

Attention : prudence à la lecture des chiffres, le sujet est complexe et l'interprétation peut se révéler hasardeuse.

Posté par remmici à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]