Dans la nuit de samedi à dimanche, une douleur apparemment digestive perturbe mon sommeil. Difficile de trouver une position qui me soulage. Que m'arrive-t-il ? Mon foie serait-il en cause ?

Au lever, la douleur est bien présente, je suis inquiet. Vers 10h, ma compagne et moi décidons d'aller à l'hôpital, pour ne pas courir de risque.

Arrivé aux urgences, j'explique ma situation : ma greffe de foie d'il y a deux ans, la sténose récidivante, et mon inquiétude liée à cette forte douleur. L'interne qui me prend en charge me fait passer une échographie hépatique, une radiographie du thorax, et me fait faire un bilan sanguin et une analyse d'urine. Aucun de ces examens ne révélera d'anomalie. Il est 16h passées lorsque je rentre chez moi, avec pour consigne de consulter mon médecin si la douleur persiste ou si d'autres symptômes font leur apparition.

Ma compagne est perturbée par cet événement. Comme si nous retournions deux ans en arrière... Je me couche, quelque peu soucieux.