J'ai mieux dormi que la nuit passée, en position semi-assise, la seule position qui me soulage.

Mais, chose surprenante, la douleur semble se déplacer. Pas de douleur digestive aujourd'hui, mais une gêne à droite du thorax. Plus les heures passent, plus la douleur me gêne. Il m'est impossible de respirer à plein poumon. Le soir, je suis inquiet, ne respire que par petites inspirations. Le douleur est invalidante. Que faire ? Retourner aux urgences ? Patienter jusque demain matin ? Je me couche en me promettant de voir le médecin demain.

Au réveil, la douleur est assez faible. Mais je préfère consulter mon médecin traitant pour avoir son avis.

douleur_intercostaleLe docteur décide de me mettre en arrêt deux jours, le temps de refaire deux examens : un prélèvement sanguin avec bilan hépatique, et une nouvelle radio du thorax. Ces examens ne révèlent rien. Mon médecin pense alors à une douleur intercostale. Je me remémore mon samedi passé à bricoler... j'ai soulevé, porté des planches... peut-être me suis-je blessé à ce moment-là. C'est probable.

Le médecin m'autorise à reprendre le travail mais à ne pas faire d'effort. Pas le droit de bricoler avant quelque temps. Ce genre de douleur peut durer plusieurs semaines.