Journaliste sportif spécialisé dans le football, Pierre Ménès a été greffé en décembre 2016 des reins et du foie, à la suite de la « maladie du soda » (NASH).

Il lui faudra du temps, après l’opération, pour récupérer. Il reprend le travail, mais doit se ménager.

Il prend des immunosuppresseurs, des médicaments qui évitent le rejet des organes. Avec quelques effets secondaires : des problèmes de cholestérol, de diabète et d’hypertension.

Un an plus tard, il est contraint de retourner à l’hôpital, pour cause d’éventration.

Aujourd’hui, Pierre Ménès est extrêmement reconnaissant envers la famille qui a accepté ce don d’organes. Pour aider à lutter contre la NASH et encourager le don d’organes, il a écrit un livre, « Deuxième mi-temps », et a décidé de devenir ambassadeur de la NASH.

Source :

Pierre Ménès : "Je témoigne pour sauver des vies"

" Je n'ai rien senti venir. J'ai toujours été en surpoids, avec de la tension et du cholestérol mais plutôt sportif et ne buvant pas d'alcool. Tout a commencé début 2016, quand j'ai voulu acheter une maison avec ma compagne, Mélissa. Pour l'assurance du prêt, il fallait des analyses de sang.

http://www.valeursactuelles.com