En Grande Bretagne, un chirurgien a signé de ses initiales le fois geffé sur un patient.

Ce chirurgien opère à l'hôpital de Birmingham, et c'est un de ses collègues qui a fait cette découverte. Cet acte qualifié de "faute professionnelle" pourrait avoir été réalisé sur d'autres patients...

Source : Le Parisien